Salon du Tourisme en Oisans : Vincent Rodellas, Hôtel Oberland

Télécharger le podcast

Vincent Rodellas, Gérant Hôtel Oberland 

Vous êtes situé du côté de Bourg-d'Oisans, quel est l'esprit de l’établissement en matière de décoration, d'accueil et de service ?

Nous avons repris l'hôtel bar-restaurant Oberland au mois d'octobre et nous avons fait des travaux d’octobre à février. Nous avons entièrement rénové les chambres, l’espace bar- restaurant, le parc, on a aussi fait un garage à vélo pour nos clients cyclistes. Puis on a accueilli les équipes de Tomorrowland au mois de février, et ce qui a été incroyable c'est que l’hôtel était plein et qu’il s’est vidé du jour au lendemain suite à l’épisode de COVID-19. On est situé au bas de l’Alpes d'Huez, on voit les 21 virages depuis l’hôtel, ce qui attire de nombreux cyclistes français et étrangers.

Comment s'est passée cette période de confinement ? J’imagine que vous avez beaucoup réfléchi à la fois à votre avenir et à comment rebondir ?

D’un côté, ça nous a permi de continuer à améliorer l'hôtel parce que les travaux n’étaient pas tout à fait finis. Et puis d’un autre côté, on s’est posé la question de comment faire face aux pertes des réservations de mai et juin avec notre clientèle cible, à savoir tourisme, cyclisme et groupes. On s’est donc rapproché de Oisans Tourisme pour réfléchir à comment recentrer notre stratégie clientèle vers la clientèle de proximité française.

Évoquons ensemble ce partenariat avec Oisans Tourisme, vous avez participé à des ateliers ?

On a fait un atelier zoom qui nous a permis de penser à une nouvelle clientèle qui n’avait peut-être pas l’habitude de venir en Oisans, car c’est un endroit de montagne sauvage peu connu des Français. Au-delà du cyclisme, on peut aussi accueillir les randonneurs car l’hôtel est au pied du GR 54 du Tour de l’Oisans. Aujourd’hui on a des demandes pour le départ ou l’arrivée du Tour de l’Oisans.

Qu'est-ce qui a changé pour vous ? Vous avez modifié par exemple votre communication pour essayer de toucher une clientèle de proximité ?

Notre esprit c’est l’Hôtel Bar Restaurant Oberland mais surtout Oberland Camp de Base ou Basecamp. On est en effet le centre de départ pour un séjour nature en Oisans. On ne veut pas être juste un hôtel, on est un lieu de vie et un lieu de séjour pour partir en Oisans, on veut que les gens restent plusieurs jours pour découvrir cette magnifique région sauvage et aventureuse. On a un Instagram qui s’appelle Oisans Basecamp où on fait découvrir les endroits secrets du territoire. 

Est-ce que cette stratégie a été mise en place pendant le confinement ou la vision était déjà là avant ?

La vision existait auparavant mais on a pu l’accentuer. A l’heure actuelle, les groupes de cyclistes peuvent beaucoup moins venir et cela nous permet de travailler sur ce qu’on a toujours eu envie de faire et d’ainsi orienter notre offre vers cette clientèle de randonneurs, de nous ouvrir à l’alpinisme et la montagne. 

Un mot sur la partie restauration, est-ce qu’il y a eu aussi une évolution à ce niveau ?

On à un chef qui est la région et qui va nous faire découvrir de super plats. Le restaurant va être ouvert à tous les gens de la région et aux gens de Bourg d’Oisans. On fera donc demi-pension mais aussi restaurant ouvert à tous. Nous avons également un bar que nous voulons animer avec un salon lounge, une bibliothèque et un piano. On souhaite que ce soit un lieu de vie où les gens viennent passer un bon moment. Actuellement les salles communales n’étant pas disponibles, nous avons par exemple mis notre espace à disposition pour un cours de yoga. Nous invitons aussi les gens en télétravail qui voudraient sortir de chez eux, à venir travailler en coworking chez nous.

Pour conclure, comment est-ce qu'on peut vous découvrir, vous êtes présent sur les réseaux sociaux, sur internet ?

On est sur Facebook sous Hotêl Oberland, on est sur Instagram avec Oisans Basecamp et le site internet est en cours de construction. N’hésitez pas à nous contacter. On a une nouvelle façade rouge qui fait plaisir à tous les gens de Bourg d’Oisans.

C’est important pour vous que la clientèle réserve en direct plutôt qu’en passant par des plateformes digitales ?

Oui tout à fait, l’esprit c’est d’avoir un contact direct avec les gens pour plus de convivialité entre nous et notre client.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article