Une nouvelle étoile brille au dessus de l'auberge Quintessence à Roubion

30 janvier 2019 - 555 vues
Télécharger le podcast

Le restaurant de l’auberge Quintessence à Roubion a obtenu en ce début de semaine la récompense ultime de tout restaurateur, l’étoile au guide Michelin. L’aboutissement du travail de Pauline et Christophe Billau qui œuvrent pour une auberge à l’accueil convivial et à la cuisine locale de qualité.

Une nouvelle étoile flotte au-dessus du Col de la Couillole, et de l’auberge Quintessence à Roubion. Celle de la reconnaissance du Guide Michelin pour la cuisine du chef Christophe Billau. Un mélange entre simplicité et bons produits locaux, comme il l’explique : « pour moi il n’y a qu’une seule sorte de cuisine, il y a la bonne cuisine et basta. Moi aujourd’hui, je me concentre beaucoup plus sur le goût, les cuissons et les assaisonnements. Comme dit un certain Alain Ducasse, la cuisine c’est 70 % le produit et 30 % le cuisinier. »

Une étoile selon lui, résultat des produits qu’il cuisine, mais aussi du travail de toute son équipe. Puis, qui n’est pas fier de ramener l’étoile à la maison : « c’est de pouvoir ramener cette étoile dans le haut-pays niçois, où il y a de magnifiques petits villages. On a le Parc National du Mercantour, on a tout un tas de choses à faire. Pour moi c’est vraiment aussi une fierté pour la commune de Roubion, pour Nice-Métropole et le département », se réjouit-il.

Et justement à Roubion, le maire Philip Bruno est ravi de cette récompense : « c’est une joie pour les exploitants et parce que c’est la seule étoile dans le haut-pays niçois et elle est à Roubion. Et puis parce que tout cela devrait donner un coup d’éclairage sur le Col de la Couillole, sur l’auberge Quintessence, sur Roubion. Donc j’espère que la plupart des gens qui auront à fréquenter cette auberge Quintessence en profiteront aussi pour découvrir notre beau village. » Et attention pas de préjugé, le chef le confirme, il restera même avec l’étoile fidèle à sa cuisine et à ses prix.

>> Reportage en podcast

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article