Une grande première organisée par les pisteurs-secouristes des Deux Alpes : La Patrolette

06 avril 2019 - 266 vues
Télécharger le podcast

C'est inédit du coté des Deux Alpes. Le samedi 13 avril prochain, les pisteurs-secouristes de la station ont en effet décidé de mettre au défi, professionnels et amateurs : La Patrolette. Un bel événement en perspective qu'on vous fait découvrir. Reportage.

Métier méconnu mais ô combien important en station de ski, les pisteurs-secouristes des Deux Alpes voulaient le faire découvrir au grand public en réunissant notamment les saisonniers et locaux de la commune. C'est ainsi qu'a été crée la Patrolette qui offre aux participants qui seront en binôme un aperçu de leur profession. Antoine Issenhuth, pisteur-secouriste des Deux Alpes et membre de l'organisation.

« Il y a une challenge composé de trois épreuves. Il y a tout d'abord une montée de 350 m de dénivelé avec les skis ou le snowboard sur le dos qu'on conclura avec une descente. Ensuite, ça poursuit avec un DVA (détecteur de victimes d’avalanche). Puis finalement, c'est un boardercross avec un traîneau qui permet d’évacuer les victimes. »

A noter que l'ensemble des épreuves se déroulera sur le secteur de la Toura entre 9h et 16h. Ceci étant dit, même les non-inscrits pourront participer à la fête.

« A coté de ça, il y aura plein de petites activités gratuites et ouvertes à tous telles que du waterslide, une démonstration de maître chien d'avalanche ou de la nivologie... »

Des activités qui nécessiteront bien entendu d'équipements comme un DVA, une pelle et une sonde. Une grosse journée d'effort donc en perspective mais vous ne inquiétez pas, la soirée sera bien plus festive.

« On combine ça avec le bal des pisteurs-secouristes de l'Oisans le soir. Un concert du groupe Lady Moon et un DJ au programme de cette soirée qui se déroulera à l'Amphibia, la salle du palais des sports des Deux Alpes. »

C'est à ce même endroit que vous pourrez récupérer vos dossards à partir de 7h30. Si l’expérience vous tente, les inscriptions seront possibles jusqu'au matin même via la page Facebook de l’événement pour la somme de 25 euros par personne.

>> Reportage en podcast.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article