Un Vénézuélien sur des skis, c'est possible !

02 mars 2017 - 473 vues
Télécharger le podcast

On parle ski de fond aujourd'hui.

 

Un Vénézuélien a participé aux derniers championnats du monde. Mais il s'est sans doute trompé de sport.

 

Adrian Solano, 22 ans, a bien amusé le monde du ski ces derniers jours.

Le Vénézuela n'est pas forcément réputé pour être compétitif dans les sports d'hivers ni pour sa neige mais plutôt pour sa chaleur. 

Et pourtant, le courageux Adrian Solano s'est lancé le défi de participer ou plutôt tenter de participer aux championnats du monde de ski de fond qui ont eu lieu en Finlande.

 

On a cru assister à une blague lorsque le Vénézuélien s'est élancé sur la piste.

Dès le départ des qualifications du 10 kilomètres, le pauvre Solano a éprouvé les pires difficultés à ne serait-ce que tenir sur ses skis. L'athlète a enchainé les chutes, les sorties de pistes et les cassages de bâtons et n'a finalement bouclé que 3,5 kilomètres en plus de 38 minutes. Loin, très très loin des autres concurrents.

 

Plus que sa performance, c'est surtout son histoire qui interpelle.

L'histoire d'Adrian Solano est insolite. Pour s'entraîner, il a décidé de se préparer en Suède, mais pour y accéder il a fait une escale à Paris. Et sur le territoire français, les policiers l'ont pris pour un immigré et ne l'ont pas cru quand il leur a dit qu'il venait pour faire du ski de fond.

Il a été retenu plusieurs jours par les autorités françaises et il a fallu l'intervention de l'ambassade du Vénézuela pour que le sportif puisse retourner dans son pays, sans pouvoir aller en Suède.

Il n'a donc pas pu se préparer ou peut-être découvrir ce sport avant d'y participer.

On retiendra la beauté du sport avec les sourires de ce jeune plein d'envie à l'arrivée.

 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article