Les services techniques de Valberg au pied d'oeuvre en cas de chutes de neige

06 février 2019 - 622 vues
Télécharger le podcast

En pleine période de chutes de neige comme pour le premier week-end de février à Valberg, s’il est encore possible de circuler dans une station, c’est parce qu’il y a tout un service technique qui est au pied d’œuvre dès le matin. Et tout au long de la journée c’est un travail titanesque qu’ils ont à abattre. Reportage.

En cas d’épisode neigeux, dès le matin le service technique de Valberg est sur le qui vive. Christophe Sarrasin en est le responsable adjoint : "Les agents commencent à 6 heures du matin afin de pouvoir déneiger tout ce qui est voie d'accès à la station. On fait en sorte que les parkings soit déneigés pour que les gens puissent se garer. Ensuite, le personnel se concentre sur tout ce qui est voies piétonnes, et enfin l'accès au domaine skiable."

Toute la journée, David déneige les recoins de la station, à l’aide de sa machine. "Ça consiste essentiellement au contrario des lames à sortir la neige plutôt que de la pousser et de faire des tas", explique David, du service technique de Valberg. Et son travail demande une vigilance de tous les instants. "Il faut toujours de la concentration parce que les engins c'est toujours un peu dangereux. On circule au milieu des voitures et des piétons, donc il faut être attentif", ajoute-t-il. 

Être attentif et travailler dur s’il neige, même tâche pour les agents d’exploitation des remontées mécaniques, comme Quentin : "Quand il y a des chutes de neige, c'est vraiment beaucoup plus de travail. On vient une heure à l'avance, on va prendre la pelle, tout dénieger, enlever la neige des télésièges. C'est du matin jusqu'au soir de la pelle, de la pelle, de la pelle... il n'y a pas un moment de répit."

Et autres grands travailleurs de la montagne à ne pas oublier qui participent au confort et à la sécurisation d'une station, les pisteurs et les dameurs. 

>> Reportage en podcast.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article