Les Dragons de Valberg, brigade verte et véritables couteaux suisses de la station

07 mars 2019 - 455 vues
Télécharger le podcast

Depuis trois hivers maintenant à Valberg, impulsée par une réflexion de Charles-Ange Ginésy, Président du Syndicat Intercommunal, une brigade verte appelée les « Dragons » œuvre au bon fonctionnement de la station.  Gestion du stationnement, de la circulation, des incivilités, les Dragons sont multitâches. Reportage.

À Valberg, difficile de louper ces hommes en vert, appelés les Dragons. On les voit arrêter des voitures, renseigner des personnes… ils ont en fait plusieurs missions. Christian Frisetti en est le responsable : « on essaie de gérer au mieux les stationnements pour qu’ils ne soient pas anarchiques. On s’occupe aussi du bien vivre dans la station. On est un peu une déclinaison de l’office du tourisme, on renseigne les gens, on fait attention aux incivilités, aux déjections canines, aux objets trouvés aussi… on est un peu les couteaux suisses de la station. » Leur première tâche reste la gestion du stationnement, mais attention les dragons ne punissent pas, ils préviennent. « Les Dragons ne peuvent pas verbaliser, la seule chose que font les Dragons c’est un papier d’avertissement pour prévenir l’automobiliste qu’il est mal garé, qu’il est sur un endroit dangereux. Et si l’automobiliste dans la demi-heure, l’heure, n’a pas déplacé son véhicule pour se mettre comme il se doit, à ce moment-là la gendarmerie verbalise le contrevenant », explique Christian Frisetti.

Et heureusement Mickael, vacancier, a pu voir ce papier sur sa voiture mal garée. Il ignorait l’existence de cette brigade verte, qu’il approuve maintenant totalement : « j’ai trouvé ça très positif de nous avertir que nous étions mal garés au lieu de nous mettre une prune d’entrée. C’est pédagogique dans la sanction. Ça montre qu’il y a quand même une considération pour les gens qui sont en vacances, on n’est pas là pour les allumer. Mais ça montre aussi qu’il faut que les vacanciers se tiennent bien. Et quand il y a de l’ordre, tout le monde est content. » De l’ordre, de la prévention, du renseignement… on les appelle les Dragons, mais ne vous fiez pas à ce nom, car ce sont en fait de vrais anges gardiens.

>> Reportage en podcast.

PHOTO : Paul Chevrier, membre des Dragons et ancien garde champêtre.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article