Le plus important domaine skiable des alpes du sud se lance dans la fabrication de sa propre électricité.

Télécharger le podcast

Le plus important domaine skiable des alpes du sud se lance dans la fabrication de sa propre électricité.

Il s’agit d’une façon de réduire à la fois les coûts et l’impact écologique pour le domaine de Serre-Chevalier dans la drôme. L’objectif c’est parvenir à 30/100 d’énergie renouvelable en 2021.

Et pour ça un mix énergétique sera réalisé.

Une recette qui comprend 80/100 d’hydroélectrique obtenue grâce à l’utilisation du réseau hydraulique de la neige de culture déjà en place. Il y a du photovoltaïque d’incorporé également avec des panneaux souple. Ils sont fabriqués presque localement par la société sunwind design, ce sont des panneaux plus adaptables que les panneaux solides sur les surfaces parfois bombées des infrastructures. Plus d’un dixième de la production sera réalisée grâce au solaire.

Et il y aura aussi une pincée d’éolien pour compléter le tout.

Des éoliennes de 12 mètres de haut sont déjà en place, il y aura bientôt une éolienne de 6 mètres. C’est un prototype de la société collaborative energy avec des pâles en bois. Elle est fabriquée dans le briançonnais. Un test pour de futures installations dans d’autres stations. L’avantage de ces micro-éoliennes c’est de ne pas trop impacter le paysage, les éoliennes de production pouvant atteindre les 160 mètres de haut.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article