Le Mont Wutai, alias le "Mont aux 5 terrasses"

15 mai 2017 - 648 vues
Télécharger le podcast

On commence notre semaine spéciale Patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

On prend cette fois la direction de la Chine à la découverte d'une montagne très importante pour ce pays et pour la religion bouddhiste. Elle a été ajoutée à la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO le 26 juin 2009. 

 

Il s'agît du Mont Wutai.

On l'appelle aussi le « Mont aux 5 terrasses » grâce à ses cinq plateaux. Le Mont Wutai fait parti des quatre montagnes sacrées bouddhistes avec le mont Putuo, le mont Emei et le mont Jiuhua.

Il culmine à 3058 mètres et se situe à moins de 300 kilomètres de Pékin.

 

Cela s'explique notamment par son nombre de monastères.

Au total, on en dénombre 41 dans ce magnifique paysage, dont la grande salle orientale du temple de Foguang, l'un des derniers édifices en bois de la dynastie Tang. C'est aussi le plus haut placé des édifices de cette dynastie.

 

Il y a également le temple de Shuxiang.

Cela concerne cette fois la dynastie Ming. Ce temple rassemble 5500 statues suspendues qui représentent des légendes bouddhiques tissées dans des images en trois dimensions de montagnes et d'eau.

 

Le Mont Wutai offre un paysage exceptionnel.

Une grande partie de l'année, ses cimes se retrouvent enneigées. Il possède d'épaisses forêts de pins, de sapins, de peupliers et de saules. Ce lieu magnifique est devenu aussi un lieu habituel de pèlerinage pour les empereurs chinois durant l'histoire. 

 

Cette culture du pèlerinage est toujours présente aujourd'hui.

Effectivement, puisque les bouddhistes viennent des quatre coins de l'Asie pour venir découvrir les différents temples et monastères remplis de livres réunis par les grands empereurs de l'époque.

 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article