Le groupe MND signe un contrat historique en Chine

10 mars 2017 - 275 vues
Télécharger le podcast

Direction la Chine aujourd'hui.

 

Une société Française a remporté un très gros marché du côté du pays asiatique.

 

Il s'agit de l'entreprise MND.

Les Français ont signé un contrat en Chine pour commencer à aménager une nouvelle station qui s'appellera Snowland. 

 

Le fabricant savoyard de remontées mécaniques a touché le jackpot.

MND a donc remporté un contrat de 110 millions d'euros en vue des prochains jeux olympiques qui auront lieu en 2022 à Pékin. 

L'entreprise française a passé un contrat avec une entreprise d'Etat Chinoise qui possède une usine près de Pékin qui permettra la fabrication de pièces des remontées mécaniques.

 

Le travail s'annonce colossal, puisque le site est encore totalement vierge.

Le contrat court dans un premier temps sur 3 ans. Les premiers objectifs vont être de créer 3 télésièges, réaliser un espace ludique d'apprentissage au ski, 15 kilomètres de pistes de ski sur les 55 prévus au final, sans oublier les équipements de sécurité et de signalétique.

 

Les Chinois voient les choses en grand avec cette station Snowland.

Cette station va se situer à 150 kilomètres de Pékin à 2100 mètres d'altitude. 

L'objectif est déjà coché sur 150 jours d'ouverture, mais le but principal c'est de faire de Snowlande une destination montagne inédite en Asie en proposant un domaine parfait et sécurisé pour attirer les touristes de tous les continents.

 

Un nouveau projet bénéfique en termes d'emplois.

C'est une très bonne nouvelle effectivement notamment pour MND, qui après avoir ouvert une filiale en Chine fin 2015 permet au groupe de bien s'installer dans le pays. 

Un plan de recrutement est déjà lancé en Savoie et dans la filiale chinoise avec une création de 150 emplois prévue d'ici 2020.

 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article