Le Festival de comédie de l'Alpe d'Huez n'a jamais porté aussi bien son nom

Télécharger le podcast

Premier grand rendez-vous cinéma de l’année, cette 22eme édition du  Festival International de l’Alpe d’Huez, en Isère, se conclut ce dimanche après 5 jours d'humour et d'humeur. Reportage.

Avec huit films en compétitions, des séances spéciales et des courts métrages, les amoureux de cinéma et de comédie ont été aux anges durant cinq jours. Unique festival de comédie en France, Gerard Camy, membre de l'organisation depuis 20 ans nous explique pourquoi.

« En fait, ça a pris la suite d'un festival qui existait depuis longtemps et qui s’appelait Chamrousse. L'idée de travailler sur la comédie était bonne. La comédie qui était souvent un genre négligé dans tous les autres festivals. Il faut bien le dire et a commencé par les plus grands. »

Loin de l’élitisme du festival de Cannes, le festival de l'Alpe d'Huez est en effet caractérisé par son coté populaire et cela, dans le bon sens du terme.

« C'est le plaisir de voir en avant-première une dizaine de films qui vont faire parfois les plus grands succès de l'année. Et puis, il y a aussi l'attrait de venir à l'Alpe d'Huez qui est l'une stations françaises les pus agréables. »

Présidente du Jury de cette année, Alexandra Lamy a également dû voir tous ces films et promet d’être intraitable. Tout le contraire de Rayane Bensetti, acteur et membre du jury.

« Très, très dure ! Impossible à acheter ! On ne va pas me soudoyer, je vous le dis tout de suite. A moins que se soit un très beau jeune homme.. Évidemment là, on verra. »

A noter que cette année, le festival poursuit son expansion en s'associant aux Globes de Cristal avec le premier prix du meilleur film de comédie décerné par la presse. Cette passerelle continuera le 4 février prochain, avec la création de 3 nouveaux prix à la cérémonie des Globes de Cristal : meilleur film de comédie, meilleur acteur et actrice de comédie 2018.

Finalement, le palmarès a été dévoilé samedi soir et c'est le film « Mon bébé » de Liza Azuelos qui a décroché le grand prix du festival. Protagoniste de ce long-métrage, Sandrine Kiberlain a également reçu le prix d’interprétation féminine.

>> REPORTAGE EN PODCAST.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article