Label Nordic France : un atout majeur pour un site nordique

26 septembre 2017 - 97 vues
Télécharger le podcast

On continue cette semaine spéciale sur NORDIC FRANCE qui encadre les activités nordiques sur près de 200 sites dans les 5 massifs français.

Pour améliorer la qualité de ses sites, l'organisme a mis en place le label NORDIC FRANCE. Ce label a pour but d’améliorer le niveau de l’offre nordique dans tous les massifs français.

4 grands critères viennent souligner une ligne directive : la qualité des pistes de ski de fond, la diversité des activités nordiques proposées et il y en a beaucoup, d'ailleurs on fera un zoom tout au long de la semaine et de la semaine prochaine sur ces activités.

Enfin vient la qualité des services dans la station comme le parking et les WC. Pour terminer, le développement durable est également très surveillé à travers le co-voiturage, la mise en place de navettes et le tri des déchets.

Selon ces 4 grands critères qui possèdent aussi plusieurs sous-critères, les stations peuvent obtenir entre 1 et 5 sapins. On peut comparer ce système de notation à celui des étoiles d'un hôtel.

Le label est loin d'être un acquis définitif puisqu'il est décerné pour trois ans, ce qui oblige les acteurs et les stations à sans cesse se renouveler et se remettre en question pour au moins maintenir une bonne note si ce n'est de l'améliorer.

C'est un label qui se fait de plus en plus connaître par le grand public. Mais ce n'est pas un outil de communication. L'objectif est surtout de permettre aux stations de s'améliorer.

Pour le côté historique, le label a vu le jour pendant l'hiver 2005-2006. Mais avec des saisons en manque de neige il a commencé à marcher en 2007-2008.

Plus de la moitié des sites sont labellisés NORDIC France sur les 200 répartis dans l'Hexagone.

Ce sont des experts qui font parti de NORDIC France qui décide de donner ou non ce label à une station. Cela concerne notamment des directeurs de station. Et pour la petite histoire, les professionnels d’un massif, des Alpes

par exemple, ne sont jamais leur propre juge, c'est-à-dire qu'ils ne jugent pas une station des Alpes, mais des Pyrénées ou du Jura. Cela permet de créer un réseau, de voir ce qui se passe ailleurs, et d'échanger les bonnes idées.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article