Le Comité Régional du Tourisme prépare un plan Marshall pour relancer le tourisme

Télécharger le podcast

François de Canson, président du Comité Régional du Tourisme pour la Région Provence Alpes Côte d'Azur est chargé de bâtir et mettre oeuvre un plan de relance pour le secteur du tourisme.

Il faut donner envie aux gens de venir en vacances en France. Nous sommes l'une des régions les plus impactée après Paris Île de France. Nous sommes la deuxième région française la plus prisée pour la clientèle internationale, la 2ème pour le tourisme d'affaires, et la deuxième dans le poids de l'économie touristique avec 13% du PIB , et 143 000 emplois non délocalisables.

La crise nous a touché de plein fouet et le président de la région a souhaité un plan marshall pour le tourisme.

Une mission bâtie autour de 2 axes :

  • Maintenir l'offre, pour cela il faut donner de l'oxygène à nos entreprises avec les mesure nationales et les mesures régionales ;

  • Imaginer ensemble avec tous nos partenaires « l'après », construire le plan de relance humain et pertinent.

Beaucoup d'argent a été mis par le président de la Région Renaud Muselier :

200 millions d'€ pour l'urgence, 1,4 Milliards pour la relance, 70 Millions à disposition pour toutes les entreprises, et en plus 1,6 millions mis à disposition du tourisme pour le plan de relance.

Il faut aider le secteur de l'événementiel

1200 spectacles et festivals dans notre Région, on est au point zéro, il faut les aider, ainsi que les plateformes de réservation. Il faut trouver des idées innovantes et relancer des filières : golf , vélo-tourisme, activités de pleine nature, voile, nautisme oenotourisme et relancer le tourisme intra-régional : redynamiser les classes natures découvertes, les classes de neige, et les séjours seniors.

Une plateforme pour les aides en Région et les Chambres de Commerces

Ce qui est important c'est le plan de relance avec un double dispositif, international mais surtout dans un premier temps infra-régional. Nous mettons en place la plus grande campagne jamais réalisée en France avec 1,5 Millions d'€ de budget avec tous les acteurs : Comité départementaux du tourisme, offices du tourisme métropolitains, pour les 3 marques Provence, Alpes et Côte d'Azur.

Bilan de la marque Alpes :

On a réussi à fédérer tout le monde dans les Alpes du Sud avec 68 stations de ski, donc un domaine skiable extraordinaire, des débuts de saison qui fonctionnent très bien.

La montagne a une carte à jouer pour la relance, les montagnards l'ont bien compris. Les Alpes c'est la pureté, les grands espaces : ça correspond encore plus au tourisme de demain. Dés cet été, la montagne a une carte à jouer pour la relance.

Et la Chine ?

Tout le monde va jouer la carte de la proximité. Dès cet été, à Paris aux Galeries Lafayette, on lance une opération pour faire découvrir nos produits régionaux et notre offre touristique régionale. D'abord, relançons nous grâce au marché national, et ensuite nous irons sur les marchés internationaux en fonction de l'analyse des comportements des différents marchés et du comportement des voyageurs.

Une relance sans doute rapide ?

Pour l'instant personne ne sait comment va se passer le déconfinement, comment va redémarrer l'activité. C'est pour ça qu'on a préparé ce plan de relance, il faut être capable d'appuyer sur le bouton de la relance à tout moment. On a une région extraordinaire avec la montagne, l'arrière pays, le littoral, c'est une véritable carte postale : on est uni, on est fédéré, on sera prêt pour la saison.

Ecoutez l'interview complète en Podcast

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article