Benoit Stein "Job Tourisme permet aux entreprises de marquer leurs différences par rapport aux autres."

Télécharger le podcast

Benoît Stein, Directeur général Job Tourisme 

Présentez-nous tout d'abord Job Tourisme.

Job Tourisme c'est la plateforme de l'emploi et de la vie professionnelle dédiée au secteur du tourisme exclusivement. Elle a été montée à l'origine en partenariat avec Auvergne Rhône-Alpes Tourisme pour mettre en lien les acteurs du secteur et ceux qui cherchent le job de leur rêve dans le tourisme. C'est notre signature. Job Tourisme met en avant les acteurs, les territoires, les carrières et les métiers et donc plus généralement la filière.

L'univers du tourisme c’est aussi beaucoup travailler en montagne ?

Absolument. Nous travaillons beaucoup avec les exploitants de domaines skiables, les offices de tourisme, les hôteliers, les restaurateurs, les ESF, c’est-à-dire tous les acteurs économiques des stations.

Quel est l'état d'esprit des acteurs du tourisme avec lesquels vous collaborez en ce moment ? 

En premier lieu je dirai que le tourisme à a été très durement touché. Lorsque vous échangez avec un exploitant de domaine skiable qui vous annonce une perte de chiffre d'affaire de 25 % ou un restaurateur qui a fermé son établissement et n'a pas de de vue sur une potentielle reprise d'activité, vous comprenez vite que la situation est anxiogène. Aujourd'hui cette phase de sidération passée, je vois beaucoup de détermination pour se relever et se relancer. Par exemple, les réservations pour l'hiver prochain avancent plutôt bien selon le directeur général d’un groupement hôtelier en montagne avec lequel j’ai échangé, ce qui lui permet de se projeter et d’entrevoir l'avenir plus positivement. 

En cette période de confinement, est-ce qu'on peut poursuivre ses recrutements ?

Absolument même si nous avons enregistré ces dernières semaines une baisse du volume d'offre d'emplois diffusées sur l'ensemble des plateformes. Mais je vois de plus en plus d'opérateurs préparer la reprise. Conscients que lorsque l'autorisation de réouverture leur sera donnée, ils devront être pleinement opérationnels et performants. Ils utilisent cette période pour écrire leur organisation cible, celle qui leur permettra de décoller au plus tôt et de ne pas se retrouver dans une situation où l'activité repartirai mais où ils ne seraient pas prêts, faute de personnel. C'est la raison pour laquelle nous avons décidé de passer Job Tourisme gratuit à 100 % pour tout le monde, pour permettre à tous ces acteurs de publier gratuitement toutes leurs offres, sans contrainte budgétaire. Aujourd'hui ils sont suffisamment touchés, donc c'est notre façon de les aider pour qu'ils puissent préparer l’après. 

Sur Job Tourisme, on peut donc publier gratuitement des offres d'emploi. Il existe en revanche des services parallèles ?

Travailler sa marque recruteur, travailler sa marque employeur, c'est devenu un point incontournable. Le sujet aujourd'hui, c'est de se démarquer, c'est de se faire identifier au milieu d'une forte concurrence. Si vous êtes un office de tourisme par exemple, sachant qu’il y a 1500 offices du tourisme en France, qu’est-ce qui fait que les talents vont venir chez vous et pas chez l’office voisin? C’est la même réflexion pour une station de ski, un hôtel etc. Aujourd'hui les candidats sont en quête de sens. Ils vont vous rejoindre parce qu'ils partagent quelque chose avec vous. Ce qui est primordial c'est de communiquer, de dire qui on est, ce qu'on fait, en quoi on croit. Job Tourisme permet aux entreprises de marquer leurs différences par rapport aux autres, de parler de leur culture d'entreprise, de communiquer en photo et en vidéo pour mieux attirer les talents.

Quelles sont justement les valeurs qu’on retrouve dans ces entreprises du tourisme de montagne ?

Les valeurs d'authenticité et de passion pour la montagne sont souvent mises en avant. 

Est-ce qu’à l'issue de cette crise le chômage augmentera dans le secteur du tourisme ou alors ce sera un secteur qui proposera beaucoup d'emplois ?

Si on a une vision optimiste des choses, on peut imaginer que les Français au sortir du confinement aurons certainement des envies de grand air, de nature et de tourisme de proximité. Il est donc bien possible que la demande autour d'activités de ce type soit accrue. Donc pour y faire face, les acteurs de ce secteur devront nécessairement recruter pour assurer un service optimale à leurs clients. 

Pour plus d’informations et pour rentrer en contact avec Job Tourisme, n'hésitez pas à aller sur le site la plateforme job-tourisme.fr ou me contacter via mon profil LinkedIn ou par email benoit.stein@job-tourisme.fr

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article