Ils représenteront la montagne à l'Assemblée

19 juin 2017 - 200 vues
Télécharger le podcast

La montagne connaît les voix qui vont la représenter à l'Assemblée les 5 prochaines années.

C'est une page qui se tourne en quelques sortes pour la montagne avec pour commencer plusieurs députés sortant qui ne reviendront pas au Palais Bourbon.

La loi de non-cumul des mandats a empêché certains acteurs de la montagne de se représenter.

Il y a par exemple le député-maire de Péone Valberg Charles-Ange Ginésy. Le président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne a préféré se consacrer à ses mandats locaux alors qu'il a été l'une des grandes voix de la nouvelle loi montagne. On peut aussi citer Hervé Gaymard, député de la Tarentaise qui a préféré son poste de Président de la Savoie.

Des têtes d'affiches de la montagne seront quand même présents dans l'hémicycle.
On commence avec le « référent montagne » d'Emmanuel Macron, Joël Giraud, député depuis 2002 de la 2ème circonscription des Hautes-Alpes. Il a obtenu des avantages pour le système de retraite des moniteurs de l'ESF.

Il y aura aussi Marie-Noëlle Battistel, Présidente de l'Association Nationale des Elus de Montagne, l'une des voix fortes de la dernière Loi Montagne, dans l'Oisans et l'Isère qui était très impliqué aussi dans la loi travail et sur le CDI saisonnier et pour les logements de ces derniers.

De nouvelles têtes feront aussi leur entrée à l'Assemblée.

Un gros duel a eu lieu dans la 6ème circonscription de Haute-Savoie, entre la député sortante Sophie Dion, qui était présidente de la Commission Montagne de l'Assemblée, face au maire de la station des Houches, Xavier Roseren qui l'a emporté.

C'est un territoire important qui regroupe Chamonix, Megève, Sallanches ou encore Samoëns et les Gets, des places fortes de la saison d'hiver.

Un autre nouveau visage va faire son apparition.

C'est celui d'une monitrice de l'ESF et grande connaisseuse de la montagne, Emilie Bonnivard, qui l'emporte notamment grâce aux voix de la Maurienne et qui s'était faite remarquer pour son dynamisme à la vice-présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en particulier sur les dossiers liés à l'agriculture. Elle s'occupera de la 3ème circonscription de Savoie.

Dernier atout pour la montagne, Christophe Castaner, élu des Alpes de Hautes-Provence. Reste à savoir le rôle qu'il jouera sur les sujets liés à la montagne.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article